LOOP (L'Oeuf Ou la Poule) - Encyclopédie
Qui a inventé les e-mails ?
Article[ Retour ]

   Il y a trente ans, Ray Tomlinson, un ingénieur du M.I.T., envoyait le premier e-mail et révolutionnait les communications sans le savoir.

   On peut changer la face du monde et ne pas se prendre la tête pour autant. Il y a trente ans, Ray Tomlinson, 60 ans, ingénieur chez Bolt Beranek and Newman, entreprise informatique de la région de Boston, tapait @ sur son clavier d'ordinateur et inventait l'adresse Internet. Aujourd'hui, il ne se souvient plus bien des premiers gazouillements de son bébé, ni même de sa date de naissance exacte. A l'automne 1971, probablement.
   Diplômé du Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) en 1965, ce jeune ingénieur travaillait déjà pour Bolt Beranek and Newman. Son patron avait un contrat du gouvernement américain pour développer l'Arpanet, l'ancêtre de notre Internet. Le réseau reliait une quinzaine de sites, soit environ 200 chercheurs dans des universités ou centres de recherche. Il existait alors un système pour envoyer des messages baptisé SNDMSG ("send message" ou "envoyer message"), qui permettait aux usagers d'un même ordinateur (en réseau) de s'échanger des notes ou des fichiers textes. Un jour, Ray Tomlinson eut l'idée de bricoler ce système en lui ajoutant un logiciel de transmission afin que les utilisateurs d'ordinateurs différents puissent communiquer via le réseau. "Juste un petit complément au protocole informatique", explique-t-il modestement dans une interview publiée sur le site de son entreprise. Mais il fallait trouver un moyen pour identifier à la fois le destinataire et le lieu où était hébergé ce courrier. Ray choisit le @. "Ce signe n'était présent dans aucun nom, donc il n'y avait pas de risque de confusion", explique-t-il. En anglais, le @ était utilisé pour indiquer les prix à l'unité. Par exemple, 10 articles @ $ 0,50 signifie 10 articles à 0,50 dollar chacun. Un hasard que ce signe se prononce "at" (ou "chez")...
   La première adresse électronique de l'histoire fut logiquement celle de Ray : tomlison@bbn-tenexa. "Je me suis envoyé à moi-même un message test." Le premier courrier électronique était né... "Le mail est rapidement devenu l'une des applications les plus utilisées sur le réseau Arpanet, explique Ian R. Hardy, auteur d'une thèse sur l'histoire du mail à l'université de Berkeley (Californie). La naissance du mail fut alors considérée comme un phénomène naturel et non comme le développement délibéré d'une nouvelle technologie." Ray se souvient d'ailleurs : "Un de mes collègues m'a conseillé de ne rien dire au patron, car nous n'étions pas censés travailler là-dessus...".

   A quelques mois de la retraite, Ray Tomlinson travaille toujours dans la même entreprise et a reçu, en septembre, un Webby Award pour sa carrière, recompense décernée par l'Académie internationale des arts et sciences numériques. On peut inventer l'équivalent moderne du fil à couper le beurre et ne pas devenir Bill Gates pour autant...


En savoir plus

   > D'après un article de Alix Lof lof (Le Point)
   > Dernière mise à jour : 14 avril 2009.
   > Cet article n'a pas encore été validé, et peut présenter des lacunes ou des erreurs.